ÉTUDES DANS LES ÉCRITURES DE CHARLES TAZE RUSSELL

TEXTE DEVISE POUR 2019

.

*  *  *

Le port de la croix consista pour notre Seigneur à accomplir la volonté du Père dans des conditions défavorables. Cette manière de faire Lui attira l'envie, la haine, la malice, l'opposition, la persécution, etc., de la part de ceux qui se croyaient être le peuple de Dieu, mais qui avaient pour père le diable, selon la déclaration même de notre Seigneur qui lisait dans leurs cœurs. Puisque nous marchons dans le même chemin étroit que notre Maître, nous pouvons raisonnablement nous attendre à ce que nos croix soient du même genre que la Sienne — on voudra, par toutes sortes d'oppositions, nous empêcher d'accomplir la volonté de notre Père qui est dans les Cieux — de servir Sa cause et de laisser briller la lumière comme notre Maître et conducteur nous l'a ordonné.

*  *  *

La croix signifie les expériences difficiles que nous devons subir, tout en cherchant à soumettre notre conduite aux principes de la Parole de Dieu. Une telle conduite, à l'exclusion de toute autre, est impliquée dans les mots : « vient après moi ». La grande majorité ne manifestera pas une telle conduite, même dans les circonstances ordinaires. Une petite minorité le fera dans ces circonstances ; mais très peu, en réalité, des disciples de Jésus feront cela dans n'importe quelles conditions. Parfois, cela met leur force à l'épreuve presque au point de la briser. En vérité, si ce n'était l'aide spéciale du Seigneur, ils seraient incapables de porter leur croix. Son secours, accordé généreusement et joyeusement, les maintient, en les gardant de toute chute, dans la condition du disciple.

Manne du 11 septembre

 

*  *  *

Retour à l'index

Mis à jour décembre 2018